Les 5 Commandements pour Lancer Votre Business au Potentiel EXPLOSIF !

J’écris cet article dans un aéroport (Charles de Gaulle en région parisienne) en attendant mon vol pour le Maroc.

Technomade

Dans cet article je liste 5 aspects cruciaux à prendre en compte avant de lancer votre business.

1/ Le commandement lié au besoin

Quand vous pensez à démarrer un nouveau business potentiel, est-ce que vous résolvez un VRAI problème pénible et urgent ? Est-ce que vous répondez à un VRAI besoin pour votre cible ?

L’erreur que font beaucoup d’entrepreneurs est d’essayer de répondre à un besoin qu’ils imaginent, qu’ils ont rencontré eux-même ou encore un besoin dont la solution apporte peu de valeur.

2/ Le commandement lié à l’entrée sur le marché

Si vous comptez entrer sur un nouveau marché, demandez-vous si les barrières à l’entrée sont contraignantes et « filtrantes », OU si elles sont petites et facilement surmontables. Choisir un marché ou un domaine pour lequel il est difficile – voire très difficile – de se faire une place présente un avantage certain : les barrières que vous surmonterez seront aussi existantes pour vos futurs concurrents potentiels. Leur arrivée sur votre créneau sera donc d’autant plus difficile pour eux aussi.

A l’inverse, si vous vous lancez dans un domaine qui est accessible facilement par tout le monde ou presque, alors vous vous confrontez à une armée de concurrents potentiels (ou réels d’ailleurs), ce qui peut être un désavantage…

3/ Le commandement lié au contrôle de votre business

Pour assurer la pérennité de votre business ainsi que pour maximiser vos profits, vous devez garder le contrôle total sur votre mécanique et votre stratégie.

Si vous vendez des produits créés par d’autres entrepreneurs en utilisant l’affiliation, alors vous êtes affilié et dépendant de votre affilieur (votre « sponsor » ou votre régie d’affiliation). C’est-à-dire que si demain votre affilieur change ses conditions de vente, ses tarifs ou encore sa stratégie et bien vous ne pouvez que subir les conséquences : vous perdez le contrôle sur votre business.

4/ Le commandement lié à l’échelle

Combien de clients potentiels pouvez-vous conquérir ? Êtes-vous limité d’une façon ou d’une autre à un nombre restreint de personnes ? Par exemple, si vous vendez des produits dans un magasin physique, votre clientèle potentielle se limite aux habitants environnant, ceux qui sont proches géographiquement. Vous ne pouvez pas vendre en même temps à des Parisiens ET à des Suisses, vous ne pouvez donc pas vendre à grande échelle !

A l’inverse, si vous vendez ces mêmes produits sur un site internet, votre cible ne se limite plus aux autochtones, mais à l’ensemble des internautes francophones, ce qui inclue potentiellement des Belges, des Suisses, des Marocains, des Malgaches, des Canadiens… Votre « échelle potentielle de vente » devient donc bien plus grande et diversifiée.

5/ Le commandement lié au temps

Pour vendre à grande échelle, vous ne devez donc pas être limité à un secteur géographique. Mais cela ne suffit pas, car si votre temps est impliqué dans chaque vente, vous êtes encore largement limité.

Si vous « vendez votre temps » vous vous tirez une balle dans le pied : quelque soit la rémunération que vous gagnez à l’heure, vous n’aurez jamais plus de 24H par jour à consacrer à vos clients.

Il vous faut donc un business dans lequel vous n’êtes pas ou peu impliqué, un business qui ne dépend pas de vous.

Plusieurs moyens existent pour que vous ne soyez pas le « limiteur » de votre business : soit vous prenez des personnes (employés, freelances…) pour encaisser et assurer les ventes en nombre « illimité », soit vous mettez en place un système partiellement ou complètement automatisé (ma solution préférée !).

Quoi qu’il en soit, l’idée c’est que vous ne fassiez PAS  « goulot d’étranglement » quant à vos ventes. Posez-vous cette question : si demain vous recevez 1 million de clients, pouvez-vous les servir sans soucis ?
Si oui : parfait, vous pouvez vendre à grande échelle.
Sinon : comment pouvez-vous automatiser votre façon de servir vos clients (déployer un site e-commerce ? Recruter un manager ? Sous-traiter certaines tâches ? …) ?

 

Et vous, quels principes suivez-vous pour démarrer un business dans les meilleures conditions ?