Comment Obtenir la Liberté Financière, Géographique et Temporelle

Est-ce que vous vous reconnaissez dans une des situations suivantes :
– Vous en avez marre d’avoir le sentiment de « stagner » dans une vie routinière basée sur le tempo du métro / boulot / dodo ?
– Le salaire bridé que vous verse votre patron ne vous permet pas de concrétiser vos rêves, mais plutôt les siens ?
– Vous aimeriez prendre le temps de voyager et de visiter des pays lointains, mais on vous a convaincu que vous devrez attendre votre retraite pour en profiter ?

Si la réponse est oui, vous serez peut-être intéressé par une approche différente du travail, de la gestion du temps et du nomadisme… Lisez la suite :

Rat race

1/ Gagner des revenus à distance : le nerf de la guerre du « Technomadisme »

Le style de vie de Technomade (ou Digital Nomad) se base sur 3 facteurs qui peuvent être plus ou moins développés, et qui agissent en synergie :

1- Gagner des revenus à distance

Pour cela, on trouve plusieurs approches :

> Le télé-travail permanent : vous travaillez de chez vous tous les jours, vous n’êtes donc plus dépendant d’un lieu géographique en particulier. L’avantage c’est que vous bénéficiez de la « sécurité de l’emploi » car vous restez salarié. L’inconvénient c’est que vos revenus sont toujours fixés par votre fiche de paie, et donc limités.

> L’activité en Freelance sans rendez-vous physique : cette situation est valable pour un certain nombre de métiers comme Assistant Virtuel, graphiste, webmaster, développeur, commercial sur Internet, référenceur, rédacteur web…
Contrairement au salariat en télé-travail, vous êtes responsable de la gestion et du succès de votre activité. L’avantage (ou l’inconvénient, c’est selon) c’est que vos revenus ne sont plus déterminés par votre paie, mais par votre Chiffre d’Affaire (par les bénéfices plus exactement).
Vous pouvez développer votre activité en utilisant la sous-traitance pour élargir votre offre, en travaillant avec des Freelances de tous métiers et de tous pays. Vous pouvez vous constituer une équipe à distance sans jamais avoir d’employé à gérer, ni leurs contraintes associées…
Dans tous les cas, vos revenus sont intimement liés au temps que vous passez à travailler. Là encore il faut « travailler plus pour gagner plus »…

> L’entrepreneuriat : l’idée n’est plus de travailler pour gagner de l’argent directement comme c’est le cas pour un salarié ou un Freelance. Il s’agit de créer une « machine » qui va travailler pour vous de façon beaucoup plus efficace. Vos revenus sont potentiellement illimités car indépendants du temps que vous consacrez à votre projet. Créer un business sur Internet permet d’appliquer certains « effets de levier » qui décuplent vos moyens, j’y reviens en détails dans quelques instants…

En gagnant vos revenus à distance par un moyen ou par un autre, vous êtes indépendant géographiquement (dans la plupart des cas). Tant que vous n’avez pas besoin d’être présent physiquement à un endroit donné pour exercer votre activité (salariée ou indépendante), vous pouvez travailler potentiellement de n’importe où. Vous pouvez alors communiquer par emails, Skype, téléphone, fax ou courrier si nécessaire.

Teletravail

 

2- Voyager régulièrement

Certains Technomades sont des voyageurs à plein temps : ils restent quelques jours ou semaines dans un endroit, puis ils bougent. Ils peuvent ainsi visiter plusieurs pays d’affilé en quelques mois, ou encore vagabonder au gré de leurs envies…

D’autres ont moins la bougeotte : ils s’installent pendant un certain temps là où ils le souhaitent, et vont changer de lieu quand ils en auront envie… Ils peuvent ainsi s’imprégner et s’immerger complètement dans la culture locale.

Mais le principe de fond reste le même : ils ont le CHOIX de vivre là où ils veulent.

 

3- Etre adepte du Minimalisme

Posséder peu de biens matériels c’est être plus « léger » et plus souple pour voyager facilement. Certains nomades poussent le concept au maximum, en ne gardant qu’un sac de voyage principalement rempli de matériel informatique (netbook, IPad, appareil photo numérique…) ^^. Moins c’est plus : l’idée c’est d’avoir peu d’objets mais les bons ! Ils doivent être solides, fiables, pratiques et simples d’utilisation. Il n’est pas question de galérer pour vous connecter à Internet lorsque vous êtes en déplacement : votre matériel informatique doit fonctionner nickel de manière à vous aider plutôt qu’à vous stresser !

Il est possible de créer votre environnement de travail 100% en ligne pour gérer votre activité de n’importe où avec une simple connexion Internet (le « Cloud » avec des outils comme Netvibes, Google Document, Dropbox, Aweber…). Cette dématérialisation de votre activité vous permet d’avancer sur vos projets avec un Netbook ou, au pire, dans un cyber-café.

Il est important de vous focaliser sur l’essentiel, et de ne garder que l’indispensable en tant que principes valables pour le voyage régulier, la création de business ou encore la gestion de votre temps au quotidien.

2/ Pourquoi monter un business sur Internet ?

Créer un business web fonctionnant sur un système de vente automatisé est l’idéal pour les technomades. C’est une bonne base pour se rapprocher de l’indépendance financière, géographique et temporelle. En voici quelques avantages :

> Nécessite peu de frais pour se lancer : vous devez compter l’hébergement et le nom de domaine de votre site ou blog (moins de 3€ / mois) + Aweber (logiciel d’auto-répondeur : moins de 15€ / mois) + graphisme pour la création d’un logo (passez par un freelance : j’en ai eu pour 120€ pour un résultat très satisfaisant) + les outils de création de site (WordPress + plugins + thème = gratuits).

> Possible de travailler de n’importe où à partir du moment où il y a une connexion Internet haut-débit. Par exemple de chez soi, en vacances en Bretagne, à l’hôtel à San Diego , dans un Mac Do à Queenstown ou dans un café à Bangkok…

> Cumulable avec une autre activité : créer et animer un blog peut être fait en parallèle d’un job à temps plein : le soir, les week-ends, pendant les jours fériés…

> Pouvoir toucher une audience francophone large provenant de plusieurs pays : France, Maroc, Tunisie, Belgique, Madagascar, Suisse, Canada… Vos clients potentiels proviennent d’horizons variés !

> Automatisation maximale de votre activité : vous ne vendez pas votre temps, « travailler plus pour gagner plus » perd son sens face à « travailler mieux pour gagner plus » (= être plus rentable à l’heure passée à travailler). Etant donné que vous n’avez pas à intervenir dans la vente de vos produits, vous pouvez servir 100, 1000, ou 5000 clients de plus du jour au lendemain sans que vous n’ayez à travailler davantage.

> Actions mesurables grâce à un tracking précis : vous pouvez connaître en détails le nombre de visites sur votre site, le nombre de ventes chaque mois, le nombre de clicks générés par telle ou telle annonce publicitaire, le taux de conversion de vos pages de ventes… Tout étant potentiellement mesurable, il devient possible d’améliorer la performance de chaque étape du parcours client (jetez un oeil à mon article sur les split-tests pour plus d’informations).

> Des collaborations sont facilement mises en place pour développer votre activité : l’affiliation qui vous permet de recevoir des commissions sur les ventes d’un produit, les articles invités publiés sur d’autres blogs, les échanges de liens pour gagner du trafic

Business internet

 

3/ Comment démarrer intelligemment votre activité sur Internet

Les 3 phases à suivre pour lancer votre « Moulinette » (système de vente en ligne automatisé) :

1/ Créez un blog autours de votre passion. Pensez qu’il doit s’agir d’une activité valable et pérenne sur le long terme. Choisissez le thème en fonction de votre expérience et de votre implication dans ce domaine. Vous devez pouvoir traiter le sujet à fond pendant plusieurs années à venir, vous devez donc avoir suffisamment de « matière » et de connaissances pour y arriver. Il est primordial d’échanger régulièrement avec votre audience, de connaître ses problèmes (pour créer vos futurs produits numériques) via des formulaires, des commentaires d’articles ou d’échanges par emails.

2/ Créez un 1er « petit » produit numérique en vous basant sur les problèmes réels et monétisables (c’est-à-dire que votre solution à ce problème peut être vendue, elle ne doit pas exister ailleurs gratuitement) de votre audience. Vous pouvez le vendre à un prix très raisonnable, 7€ par exemple. Vous pourrez ensuite créer d’autres produits plus chers, lorsque votre crédibilité et votre notoriété sur le web seront plus développées, tout comme votre capacité à créer de la valeur.

3/ Créez le système de vente automatisé et évolutif. Vous pouvez utiliser certains outils pour créer le parcours client : WordPress (CMS pour site ou blog) => Paypal (pour encaisser les clients) => Aweber (pour livrer votre produit à vos clients).

4/ Développez votre business en travaillant sur les 3 axes de développement à tour de rôle :
Création de valeur (produits numériques, services ou applications, ressources ou articles). L’intérêt de fournir de la valeur sous forme d’abonnements mensuels ou d’accès membres c’est que vous pouvez recevoir des revenus chaque mois avec le même client, vous fidélisez. Mais vous pouvez aussi livrer vos produits par emails avec votre auto-répondeur, l’avantage étant de communiquer avec vos clients et prospects avec une plus grande personnalisation.
Acquérir plus de trafic (blogging, référencement naturel, réseaux sociaux…).
Améliorer le système automatisé (pages de vente, squeeze-page, split-tests).


Développer son business web

L’avantage de créer votre « Moulinette » c’est que vous n’avez pas de contrainte temporelle à gérer (ou de façon exceptionnelle), de deadline imposée par votre environnement extérieur, à l’exception de votre service client pour lequel vous devez être réactif (dépannage, questions diverses, demande de remboursement, produit acheté mais non reçu…). Cette tâche peut d’ailleurs éventuellement être externalisée.

Vous travaillez sur votre projet global en ajoutant des « innovations » (c’est-à-dire des améliorations techniques, marketing et valorisantes) petit à petit, pendant qu’il s’occupe de travailler (et de vendre) pour vous, en continu. Ces implémentations du système peuvent se faire à votre rythme, c’est vous qui définissez votre vitesse d’avancement.

L’autre aspect sympathique c’est que vous n’aurez JAMAIS un client au téléphone : tous les échanges se font via Internet (emails principalement, réseaux sociaux éventuellement) et sont donc différés dans le temps. Vous n’êtes pas interrompu dans votre tâche en cours par un client mécontent qui a choisi pile ce moment pour vous appeler !

En suivant ces principes, il est possible d’acquérir la liberté financière, géographique et temporelle. Mais le « contre-coup » c’est d’admettre que plus de liberté = plus de responsabilités et éventuellement de marginalité. C’est un choix de vie, un engagement sur des efforts à fournir sur le long terme en acceptant de gagner quasiment rien au début… Mais le jeu en vaut la chandelle !

« La seule garantie effective de la liberté, c’est l’indépendance financière.« 
Citation de Jean-Claude Clari ; Le mot chimère a deux sens – 1973.

 

Et vous, comment faîtes-vous pour gagner en liberté ?

Cet article fait parti d’un évènement communautaire sur le nomadisme digital, organisé par le blog Moutonbreak. L’évènement est un livre avec pour thème « Cette année, devenez digital nomade et gagnez plus de liberté ». Pour avoir plus de détails et voir les autres articles, allez sur cette page qui résume l’évènement.